Un regard sur les arbres

Par : Denise

Fév 17

Catégorie: Arbres, Campagne, Hiver, Villes

13 Commentaires

Genève, février 2015

 

 

 

Les arbres ont tenu une place essentielle dans ma vie et m’ont appris bien des leçons. Chaque arbre est le symbole vivant de la paix et de l’espoir. Avec ses racines profondément ancrées dans la terre et ses branches qui s’élancent vers le ciel, il nous dit que pour aspirer à aller toujours plus haut, nous aussi nous devons être bien enracinés au sol car, aussi haut que nous nous élancions, c’est toujours de nos racines que nous puisons notre force.

Wangari Maathai

 

 

13 commentaires sur “Un regard sur les arbres”

  1. les arbres sont majestueux

  2. Bonjour ma douce Denise, quelque soit la saison, les arbres sont toujours tellement beaux, magnifiques et si important sur Terre!!! Ta photo est superbe, merci pour ce merveilleux partage! Gros bisous et bonne journée dans la joie et la tendresse!

  3. Magnifique ! Arbres de la terre, mais leur cime si près des nuages, arbres solidaires si solidement enracinés, et pourtant dans une liberté de ciel, dans leur irrésistible montée de vie vers les sources vives de la lumière.

  4. Les arbres ont tant à nous dire, si nous savons les écouter.
    Gros bisous ma chère Denise.

  5. Einen schönen Dienstag liebe Denise wunderschönes Landschaftsbild,habe was Zeit um mal in den P.C. zu schauen in zwei Tagen ist mein Besuch weg liebe Grüße von mir und Freundschaft.Gislind

  6. c’est toujours de nos racines que nous puisons notre force.!!! c’est bien vrai
    Un beau sujet à travailler ! Bonne journée Denise – Biz

  7. bonjour, superbe, j’aime voir les arbres se découper sur le ciel, je te souhaite une bonne journée bisous

  8. Verhaeren les a si bien décrits :
    Extrait « Les arbres »

    Dès le matin, dans les villages,
    D’après qu’il chante ou pleure, on augure du temps ;
    Il est dans le secret des violents nuages
    Et du soleil qui boude aux horizons latents ;
    Il est tout le passé debout sur les champs tristes,
    Mais quels que soient les souvenirs
    Qui, dans son bois, persistent,
    Dès que janvier vient de finir
    Et que la sève, en son vieux tronc, s’épanche,
    Avec tous ses bourgeons, avec toutes ses branches,
    — Lèvres folles et bras tordus —
    Il jette un cri immensément tendu
    Vers l’avenir.

  9. Quand je vois un arbre, j’ai envie de dire merci… Tout pareil quand je vois tes photos Denise…

  10. Fidèles compagnons de mes balades et de mes rêves… Merci ma chère Denise 🙂

  11. Moi aussi les arbres tiennent une place importante dans ma vie, pour le meilleur ou pour le pire quand la tempête les abat.


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s